Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2016 7 11 /12 /décembre /2016 10:00

Bonjour à vous toutes !

Et si je souhaitais la fête à toutes et tous les Danielle (l) Danie, Dany, ça en serait une bonne idée que celle-là, qu'en pensez vous mdr !

Mais en même temps que je me souhaite ma fête je n'oublie pas qu'il y a tout juste 14 ans, jour pour jour, ma maman nous quittait. Je pense à elle tous les jours et l'évoque à la moindre occasion, sans même m'en rendre compte tant elle fait partie de moi.

Maman je t'aime pour l'éternité.

Je ferme la parenthèse nostalgie

Pour parler un peu littérature puisque nous sommes là pour ça.

En cette mi-décembre, à quelques jours des fêtes de fin d'année je vais vous proposer une sélection éclectique.

Nous commençons avec

Le réveil du coeur par Epenoux Roman -

Résumé :

Quand le Vieux accepte d'assurer la garde de son petit-fils Malo durant tout le mois d'août, ce n'est pas de gaieté de coeur. Il faut dire qu'entre le misanthrope solitaire et l'enfant de six ans, il n'y a pas seulement un fossé de sept décennies, il y a un gouffre, des siècles, un univers entier.
Et pourtant... magie d'un lieu hors du temps, atavisme croisé, miroir des coeurs? Ces deux-là vont s'apprivoiser, mais aussi se reconnaître l'un dans l'autre, dans une tendresse réciproque et un caractère affirmé qui fait fi des années.
Grinçant, voire drôlement caustique quand il se place du point de vue du Vieux, émouvant et touchant quand il est vécu à hauteur d'enfant, ce roman aborde moins le conflit des générations que celui des époques : à quelle aune juger le monde où nous vivons? Celle de l'histoire ou celle de notre histoire?

Ceux qui en parlent :

Une nouvelle fois, François d'Epenoux met en scène les hommes, dans tout ce qu'ils ont de bon et de mauvais. Ce conflit inter-générationnel est des plus passionnants et des plus touchants. Entre le Vieux, bourru et replié, Jean, le fiston, bobo dans l'âme et le petit-fils, Malo, petit garçon intrépide et terriblement attachant. Dans la première partie, François d'Epenoux donne la parole à Jean et nous fait partager sa vie quotidienne mais aussi les bouleversements dus à sa future paternité, le Vieux étant relégué au second plan. Puis, dans une seconde partie, il donne la parole à ce dernier et nous le suivons au cours de ce mois d'août, passionnant et tellement enrichissant, qu'il va passer avec Malo. Il ressort de ces pages une infinie tendresse, de l'amour profond, de superbes leçons d'apprentissage sur le monde qui les entoure et sur eux-mêmes, une entente en symbiose et un grand respect pour l'autre génération. L'écriture est riche, touchante et dotée d'un certain humour.

Quant à moi :

La première partie de ce livre m'a semblée un peu longue. Pas mal de passages ou la réflexion des uns et des autres était décrite avec minutie pas ça m'a semblé un peu, comment dire, un peu répétitf. Le décalage entre ce viel homme plein de bon sens mais reclu dans un monde qui n'existe plus "même si avant c'était mieux" et son fils, pris dans le tourbillon de la vie est fort bien décrit mais je me suis un peu ennuyée dans cette première partie. Par contre dès que le petit Malo arrive en vacances chez son grand-père, étrangement, je n'ai plus reposé ce livre. Tout y est bien dépeint, j'ai quasi senti l'odeur de la mer, des chichis, senti les embruns et vu les dunes. Et cette tendresse entre ces deux êtres est tellement belle, tellement touchante, tellement bien décrite...

Cela m'a fait penser à Margaux qui est riche de nos échanges et aussi des conseils que je lui donne, qu'elle entend et ne suit pas toujours en sachant qu'au final j'ai souvent raison. mais il faut qu'elle fasse ses propres expériences, quelle se trompe, qu'elle comprenne par elle-même pour grandir et devenir une adulte responsable. C'est aussi le respect que j'ai de ses choix, qu'il m'arrive de ne pas comprendre, qui me heurtent quelques fois mais qui font que nos différences sont pleine d'un amour profond.

Et c'est ce que j'ai ressenti avec cette seconde partie, tout ce que ce petit emmagasine pour plus tard, tout ce qui va enrichir sa vie même s'il ne le sait pas encore.

Rebecca par Du Maurier  Roman d'amour et de suspens

Résumé :

Un manoir majestueux : Manderley. Un an après sa mort, le charme noir de l’ancienne propriétaire, Rebecca de Winter, hante encore le domaine et ses habitants. La nouvelle épouse, jeune et timide, de Maxim de Winter pourra-t-elle échapper à cette ombre, à son souvenir ?

Ceux qui en parlent :

Le figaro :

On se trompe si l'on pense que Daphné du Maurier est un écrivain pour jeunes filles. Le livre de Tatiana de Rosnay confirme que la romancière britannique ne trempait pas sa plume dans l'eau de rose…

Lire la critique sur le site : LeFigaro

Télérama :

Ecrit en 1938, rendu mondialement célèbre par Hitchcock, le roman gothique de Daphné du Maurier paraît dans une nouvelle traduction. Toujours autant nimbé de mystère.

Lire la critique sur le site : Telerama

Ainsi que, parmi tant d'autres :

Quel suspens !
L'univers corseté de la bourgeoisie anglaise n'est pas vraiment ma tasse de thé, et a priori pas le contexte idoine pour me happer dans un bon thriller, mais j'avais envie de réactiver les souvenirs brumeux du film d'Hitchcock vu quand j'étais gamine et comprendre pourquoi il m'avait fait si peur.
Mais contre toute attente, j'ai dévoré ce roman en deux jours car tous les ingrédients d'un bon thriller sont là : le climat qui s'obscurcit peu à peu, l'atmosphère pesante, les révélations distillées au compte-goutte, l'accélération progressive de l'action…
Si Daphné du Maurier réussit le tour de force de nous tenir en haleine de bout en bout, je crois que cela tient pour beaucoup à l'angle de narration choisi, à savoir un récit à la première personne par la frêle et timide héroïne, naïve mais cependant lucide sur son statut de victime, et dont la tragédie va révéler la personnalité au fil de l'intrigue.
Plus hitchcokien, tu meurs ! Pas étonnant que le grand maître se soit approprié cette oeuvre de manière symbiotique.

Quant à moi :

Je n'ai lu que des critiques dithyrambiques et il en a été de même lorsque nous nous sommes retrouvées, à 45 personnes, au club de lecture.

Je ne l'avais pas encore lu, ou plutôt relu et je ne m'en rappelais pas bien car cette première lecture datait de plusieurs décennies. Je me suis donc abstenue de tous commentaires et m'y suis plongée à nouveau.

Alors, est-ce le fait que je n'en n'ai eu que de très bons écots, est-ce que je deviens vraiment très difficile, voir impossible, ce livre ne m'a pas transporté.

Je m'explique car tout de même c'est un très bon livre. Bien écrit, un mystère qui s'installe petit à petit et  qui fait monter la tension au fil des pages, une écriture très agréable, aisée, fluide.

Que du positif me direz-vous ?

Oui, sauf que là, le personnage de la nouvelle épouse, soumise, transparente, sans aucune énergie m'a très vite fatigué. J'aurais aimé la prendre et la secouer jusqu'à lui ouvrir les yeux et réveiller un caractère assez inexistant.

Il est vrai aussi que le personnage le plus fort reste la première épouse, la défunte et toujours présente Rebecca.

Pour résumer je suis certaine que c'est un livre qui doit plaire à la majorité des lectrices et lecteurs si on arrive de faire abstraction, contrairement à moi, de cette seconde épouse et  son amour inconditionnel pour un homme qu'elle connait si mal et qui n'a, pendant la majeure partie du livre, qu'un rôle de potiche.

Retour à Little Wing par Butler Roman traitant l'amitié

Résumé :

« Ces hommes qui sont tous nés dans le même hôpital, qui ont grandi ensemble, fréquenté les mêmes filles, respiré le même air. Ils ont développé une langue à eux, comme des bêtes sauvages. »

Ils étaient quatre. Inséparables, du moins le pensaient-ils. Arrivés à l’âge adulte, ils ont pris des chemins différents. Certains sont partis loin, d’autres sont restés. Ils sont devenus fermier, rock star, courtier et champion de rodéo.

Une chose les unit encore : l’attachement indéfectible à leur ville natale, Little Wing, et à sa communauté. Aujourd’hui, l’heure des retrouvailles a sonné. Pour ces jeunes trentenaires, c’est aussi celle des bilans, de la nostalgie, du doute…

Ceux qui en parlent :

Roman choral où nostalgie et amitié tiennent les premiers rôles, Retour à Little Wing promet un voyage au coeur d'un Wisconsin séculaire. Nickolas Butler peint dans ce premier roman les états d'âmes d'hommes et de femmes assez âgés pour mesurer leurs parcours. Les souvenirs se mêlent aux saisons et le Wisconsin figé dans la rigueur hivernale favorise les résurgences des moments clefs de la vie. Si la trame du roman possède un intérêt notable, elle est parfois noyée sous quelques longueurs. Retour à Little Wing n'en reste pas moins une lecture plaisante portée par une écriture agréable et d'une qualité certaine.
Une oeuvre à découvrir également pour ses descriptions du Wisconsin qui devient, au fil des pages, un énième membre de cette bande de potes, sans doute le plus fidèle mais aussi le plus ingrat…

Quant à moi :

Je suis plus dans la réserve en ce qui concerne mon appréciation. Oui, ce livre est bien écrit, l'amitié y est forte et  sincère malgré quelques divergences.

Ce qui m'a gêné ? C'est que tous les personnages boivent et fument des joints à tout bout de champ, conduisent et s'occupent des enfants dans cet état second.

C'est le choix de l'auteur et je le respecte mais dès que je me sens confrontée à ce genre de comportements j'ai bien du mal à adhéré au roman. Un manque de détachement de ma part sans doute mais c'est plus fort que moi, ça me gache la lecture.

 

Une vraie famille par Musso Thriller

Résumé :

Il s'appelle Ludovic, c'est du moins le prénom qu'il a donné.
Un jeune homme simple et sans histoires.
En apparence.
Les Vasseur, un couple de Parisiens retirés dans leur résidence secondaire en Bretagne à la suite d'un drame personnel, l'engagent pour quelques travaux de jardinage.
Le mystérieux garçon sait rapidement se rendre indispensable et s'installe dans leur vie.
Quand les Vasseur commencent à se poser des questions et à regretter de lui avoir ouvert leur porte, il est déjà trop tard.
Mais ce qu'ils ignorent, c'est que leur cauchemar n'a pas encore commencé. Car la véritable menace qui pèse sur leur maison n'est pas du tout celle qu'ils croyaient.
Avec ce thriller glaçant, plongée en eaux troubles d'un couple ordinaire et d'un jeune homme en quête d'une vraie famille, Valentin Musso donne le meilleur de son talent, après le succès du Murmure de l'Ogre (Seuil, 2012) et de Sans faille (Seuil, 2014).

Ceux qui en parlent :

Prévoyez de bloquer votre soirée car vous ne lâcherez pas ce livre avant de lire la fin!
Mystère, emprise mentale, manipulation, fausse identité, tout y est pour rendre la lecture captivante.
Un couple de quinquagénaires, lui est professeur d'histoire médiévale à l'Université, elle est galeriste, est installé depuis plusieurs mois en Bretagne, près de Quimperlé. Ils semblent vivre en retrait suite à un drame familial et un accident qui a endommagé sérieusement une des jambes de François, le professeur d'université.
Arrive un jeune homme, qui propose ses services pour différents travaux dans la maison et le jardin.
On ne sait pas d'où il vient. Il est embauché et logé par le couple.
Les liens se resserrent entre eux. le jeune homme va-t-il s'installer chez le couple et prendre une emprise sur eux?
Bien vite on voit les parcours des différents protagonistes, marqués chacun par des drames.
Le danger n'est pas où on l'attend et les personnes vraiment dangereuses se révèlent brutalement.
Quel beau thriller qui nous donne une intensité psychologique qui nous glace littéralement!
On est pris dans une atmosphère lourde et menaçante, qui n'est pas sans rappeler le terrifiant "Misery" de Stephen King..
Un très bon moment de lecture et .... de frisson..

Quant à moi :

Un Thriller excellent, super bien construit et contrairement à bien des livres du genre on ne nage pas dans l'hémoglobine. Le suspens est surtout psychologique et c'est ce qui fait la force de ce récit. Je vous le recommande si, bien sur, vous aimez ce genre de livre

Partager cet article

Repost 0
Published by danie - dans Si on lisait
commenter cet article

commentaires

vynedu56 16/12/2016 19:34

Bonsoir Danie ! Et bonne fête trèèèèès en retard ! :) Tu me tentes avec le premier livre ! Je note ! Quant au "Rebecca", je l'ai lu aussi dans mon jeune temps ... j'en garde aussi un bon souvenir mais il faudrait que je le relise, je pense ... Merci pour cette rubrique ! Bonne soirée ! @ Bientôt ! Bizhs morbihannaises !

Faïza 15/12/2016 13:52

Merci pour ce partage!
Bisous

Winie166 11/12/2016 20:22

Bonne fête et merci pour ces lectures
Bisous

la mure brode 2 11/12/2016 18:29

Bonsoir Danie ,,, Belle fête Danielle ,,, Merci pour ta proposition de lecture ,,, Douce et belle soirée,,, bisous bisous,,, la mure brode

Pimprenelle38 11/12/2016 17:44

Merci pour cette nouvelle chronique littéraire. j'ai lu Rebecca il y a bien longtemps maintenant (et vu aussi le très bon film d'Hitchcock) et j'en garde un bon souvenir. Il faudrait peut-être que je me replonge dedans ! Pour le reste, tu me tentes avec le Musso !
Bises

Présentation

  • : Le blog de Danie
  • Le blog de Danie
  • : Pour vous qui venez me visiter, j'ouvre toutes grandes les portes de mon jardin secret ! bonne visite....
  • Contact

mes boutiques

 

 SCRAPO 150[1]

scrapmalin

 

 wsb 259x95 banni$C3$A9re[1]

 

 

  logo[1]

 logo

 

Recherche

Les Défis mensuels chez

card and stamps addicts 

  header article tmpphpV6g7xb[1]

 

passion shabby   

 

 

52498310.jpg

 

 Steampuck scrap

 

  scrapr12[1]

i logo creablabla forum

  37816502_q.jpg

 

 

 

   

 

 

Blogs préférès-suite

http://scrapetfils.canalblog.com/

http://scrapitou.blogspot.fr/

http://scrapfolledingue.canalblog.com/

http://bouquet2dentelle.canalblog.com/

http://scrap-adrigane-athena.over-blog.com

http://petitapetitongrandit.eklablog.com

http://leblogdecath.canalblog.com

http://chezdametatale.canalblog.com/

http://chipounettenet.canalblog.com

http://scrap2cricri.canalblog.com

http://ptitslutinsetcie.canalblog.com

http://claudraypassions.canalblog.com

http://creasdeclaudine.canalblog.com

http://scraplavautin.canalblog.com

http://dansonslascrapucine.over-blog.com

http://labulledefibul.wordpress.com

http://lescartesdeflo.blogspot.fr

http://cartes-en-scrapbooking.com

http://fmere.canalblog.com

http://framboise8367.canalblog.com

http://francoiset.canalblog.com

http://espritscreatif.canalblog.com

http://ideesdeginiena.canalblog.com

 

http://isa78scrap-attitude.eklablog.net

http://bibikafeine.canalblog.com

http://bouquet2dentelle.canalblog.com

http://www.alittlemarket.com/boutique/ip9-303842.html

http://scrappassionsjo.canalblog.com

http://universdekaro.canalblog.com

http://lamanuelle.canalblog.com

http://lilasdeco.canalblog.com

http://creaaddict1.canalblog.com

http://jardindemady.canalblog.com

http://labrodeuseduruban.eklablog.com

http://mamievine.canalblog.com

http://mcl12scrap.canalblog.com

http://marinescrap.canalblog.com

http://lamurebrode.over-blog.com

http://papelicos.over-blog.com

http://mimijacq.canalblog.com

http://chezmiou@free.fr

http://nathalie81scrap.canalblog.com

http://lemondeenchantedemariposa.over-blog.com

http://pepsy-scrap.over-blog.com

http://scrapitchoune57.canalblog.com

http://reneessance.canalblog.com

http://latourdencre.canalblog.com

http://sandrinevachon.canalblog.com

http://sandy21.over-blog.com

http://leblogdesof.over-blog.com

http://labrodeuseduruban.eklablog.com

scrapclv.canalblog.com/

http://sophiecreas.canalblog.com

http://scrapmamette.canalblog.com

http://scrapisfun.canalblog.com

http://veroblabla.31.over-blog.com

http://www.wilwarine.be

http://winie166etandre.canalblog.com

http://athosmohican.canalblog.com/

 

Pages